Connect with us

Culture

Car Wash Party: Entre une mauvaise pratique importée et l’eau impure utilisée

Published

on

Car Wash Party-Haïti : L’eau utilisée par les fêtards serait-elle contaminée, ou avoir subi d’actes de contamination ?

Dans notre société, plus rien ne semble pas être à la hauteur de nos attentes. La politique joue son rôle, la classe des nantis jouit de ses opportunités, la jeunesse quant à elle reste dans son pâturage et s’adonne à la perversité et s’intéresse aveuglement à l’instabilité quotidienne. Personne n’est à l’abri, et même l’état central ne contrôle pas le jeu. Finalement, on se rend compte que tout semble être aspergé par l’anarchie.

Beaucoup d’Haïtiens ont déjà été victimes du système. Je parle des trente dernières années passées dans l’instabilité, et qui ai soulevé la curiosité des hommes et femmes avisés face aux nombreux problèmes de société en Haïti. Mais devrons-nous cautionner cette peine jusqu’à reproduire l’instabilité généralisée des trente années à venir, soit en 2049.

Bref ! Nous connaissons depuis pas mal de temps une instabilité dialectique. Des promesses ont pris le dessus jusqu’à devenir les éléments catalyseurs qui détruisent l’orientation des jeunes de ce pays. Les discours politiques ont peut-être été la réponse à l’austérité et l’instabilité, mais par contre n’ont pas empêché à certains jeunes de devenir plus intelligents et moins bêtes dans leurs actions.

Durant les vacances d’été de 2019 nous assistons à une tendance toute particulière, ou des jeunes se livrent à des activités populaires, qui dénaturent l’aspect folklorique de notre identité. Je ne veux pas être trop sévère envers elle, mais le principe d’appartenance exige une certaine humilité à être conscient des exigences culturelles d’un individu et de toute une société. Donc, l’activité « Car Wash Party » est-elle la meilleure solution aux jeunes de s’épanouir pendant que cette activité comporte des risques énormes liée à l’insécurité, l’immoralité, aux mœurs et surtout à la santé ?

À travers les différents points susmentionnés, je prendrai le soin de mettre en exergue la problématique de la santé à travers cette analyse qui a un rapport direct avec l’eau utilisée par les fêtards, qui provienne des puits de la plaine du cul de sac (La plaine).
Qui ne sait pas que l’eau des puits de la plaine du cul de sac est en majeure partie composée de l’eau des pluies, mélangée avec la vidange des égouts, les ordures, les détritus, les animaux en décomposition et les matières fécales qui tuent des milliers d’haïtiens chaque année, si nous prenons en compte un document d’une enquête menée conjointement par le Centre de journalisme d’investigation (CPI, en espagnol) et Le Nouvelliste en Haïti sur la contamination des nappes phréatiques dans cette agglomération.

On ne sait pas non plus est ce que cette eau est contaminée par des substances inconnues, comme le « Tritium ». Un isotope de l’hydrogène, c’est-à-dire un atome à la composition proche (avec le même nombre de protons, mais pas de neutrons). C’est un élément faiblement radioactif et qui est relativement peu présent à l’état naturel. Un élément qu’on peut intelligemment citer si nous prenons en compte les déchets toxiques laissés sur notre littoral par des compagnies internationales tout le temps. Des interrogations qui font réfléchir sur la complexité et le risque de cette eau utilisée dans les bamboches populaires baptisées « Car Wash Party ». Et si cette eau possédait des substances chimiques qui provoquerait des troubles comportementaux ? Tout est possible. Dans le livre « L’homme remodelé » de Vance Packard, on parle de ces astuces utilisées par des grands pays pour prendre le contrôle d’une frange de la population.

Maintenant, comment peut-t-on accepter que des jeunes aspergent d’autres jeunes avec une eau éminemment souillée, qui détient tous les germes inconnus et inimaginables de maladies sous prétexte que les jeunes doivent se défouler ?

Tous les week-ends on assiste à des activités culturelles de grande envergure dans de nombreux quartiers populaires, ou le conformiste devient le mot à abattre et l’accès à la perversité reste et demeure la principale option de jouissance d’une jeunesse malade. Faute d’activités éducatives saines, elle se livre à ce long métrage déstabilisant. Dans un pays où le chômage, l’insécurité, l’instabilité, la bamboche populaire s’installent sans difficulté, les jeunes semblent déterminés à commettre les pires erreurs au détriment des futures générations

Déjà, dans cette activité, l’agression sexuelle et les pertes en vie humaine sont enregistrées. Plusieurs morts et des plaintes de quelques fêtards, surtout de certains usagers, qui résident dans les quartiers de ces rendez-vous commencent à prendre le large dans les cahiers de doléances de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Pour moi l’heure est venue de se poser cette question : où va exactement la jeunesse de mon pays ? De quoi et/ou de qui s’inspire-t-elle exactement ?

Le parquet de Port-au-Prince tente de faire sa part, en donnant l’ordre à la Direction Départementale de l’Ouest (D.D.O) de passer à l’arrestation des jeunes de moins de 18 ans, participant à cette ambiance. Une mesure insatisfaisante, d’après moi, qui ne risque pas de ralentir la délinquance juvénile et l’orientation vers une génération mal-en-point.

Devrions-nous comprendre que cette orientation de la jeunesse est une stratégie du pouvoir en place de freiner les manifestations populaires de l’opposition politique, ou encore un complot pour enlever toute moralité aux jeunes de ce pays pour la pérennisation du fanatisme et de la médiocrité institutionnelle ?

Au moment où j’écris, la séance de mise en accusation du président Jovenel Moïse a débuté au parlement haïtien. Manipulation, complot, incompétence, pot-de-vin sont au rendez-vous dans ce haut lieu républicain. Donc, pour ces élus-es tout fonctionne sur ce coin de terre. Personne ne sait encore comment cela va finir, pendant qu’actuellement des Disc Joker (DJ) et des jeunes planifient des « Car Wash Party » et complotent de violer, d’agresser sexuellement nos jeunes filles, ainsi que de se faire arroser avec une substance qui n’est nullement vérifiée et analysée par l’état. Les dérives se multiplient et la communauté internationale observe tranquillement l’effondrement de la tonnelle. Haïti est livrée à elle-même dans ce vaste boulevard sans issue.

Que Dieu nous vienne en aide, si nous espérons encore vivre les déboires malhabiles d’une jeunesse impuissante, brisée par la brise de l’inespérance. Haïti pauvre petit pays.

[totalpoll id=”1060″]

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités

Wawa de Rasin kanga décédé à New York

Published

on

By

Jacques Maurice Fortere connu sous le nom de Wawa est décédé suite à un arrêt cardiaque dans un hopital à New York dimanche 12 Avril 2020. La musique racine est en deuil.

Le chanteur de “Rasin kanga”, pionnier de la musique racine en Haiti, habitait aux États-Unis depuis plusieurs années avec sa famille. Tambourineur, le léoganais est mort à l’âge de 83 ans.

Wawa avait un parcours très fructueux. Il a collaboré avec le grouge “Rasin Mapou” de Azor, “Flèche d’or” de Webert Sicot et de “Jeunesse Sentimentale” du Bel’Air.

La salle de la rédaction du journal JEUNEHAITI présente ses condoléances à la famille éplorée, et à toute la musique racine.

Brunel Duméus

Continue Reading

Actualités

L’artiste Roody Roodboy testé positif au coronavirus

Published

on

Revenu de Paris la semaine dernière, l’artiste haïtien Roody Roodboy est testé positif du COVID-19, d’après un tweet du journaliste Gary Pierre Paul Charles de la Radio Scoop FM.

Selon le journaliste, l’artiste qui s’est rendu à Paris pour honorer un contrat, est la deuxième personne testée positive au virus parmi les deux cas officiels annoncé par le président Jovenel Moïse hier soir dans son point de presse.

Hier soir dans un point de presse, le président Jovenel Moïse a fait savoir qu’il y a officiellement deux cas de coronavirus confirmés sur le territoire haïtien. Pour éviter la propagation du virus, le Gouvernement ferme toutes les activités capable de rassembler de nombreuses personnes.

Écoles, Université, églises, péristyles, factories, etc. sont toutes fermés depuis ce vendredi 20 mars jusqu’à nouvel ordre.

Toutefois, des haïtiens avaient demandé de ne laisser entrer aucune personne en provenance des zones rouges telles que la France, l’Italie, la Chine et le Corée du Sud. Et le gouvernement en a même pris la décision.

Comment Roody Roodboy en a pu atterrir en Haïti en provenance de la France, alors que la décision a été prise de ne laisser entrer personne en provenance de ces zones ?

Des followers et fans de Roody Roodboy l’avaient même donné un ultimatum de rester en France pour ne pas importer le virus dans le pays.

Si l’information de Garry Pierre Paul Charles s’avère fiable, l’irresponsabilité de l’État haïtien fait à nouveau merveille. D’ailleurs, au lieu de “lòk” le pays comme tant d’autres le font, et comme des citoyens haïtiens l’ont demandé, les autorités haïtiennes ont
préféré laisser les portes du pays grande
ouverte.

Continue Reading

Actualités

Coronavirus : l’actrice Blondedy Ferdinand hospitalisée

Published

on

By

L’actrice haïtienne Blondedy Ferdinand est actuellement à l’hôpital pour se faire soigner.

Selon les dernières informations du Docteur soignant l’actrice, le test du coronavirus serait disponible dans les 7 prochains jours.

Selon l’artiste, son hospitalisation serait due à une surcharge résultant de nombreux travaux accomplis durant la semaine. Ce serait, dit-elle, de la fatigue, dans une coute vidéo circulant sur les réseaux sociaux.  

Dans cette même vidéo Bondedy Ferdinand conseille à tout le monde de prendre toutes les précautions pour se prémunir ou prévenir le coronavirus.

L’actrice souffre de douleurs et reste en attente des résultats pour savoir quoi faire.

Brunel NESTOR

nestorbrunel@gmail.com

Continue Reading

Les plus visionnés

  • Michelet Nestor : L’appel au dialogue du président devrait tabler sur sa démission (57,982)
    Jovenel Moïse aurait dû annoncer sa démission dans son adresse à la nation, et l'appel au dialogue du président aurait eu pour tâche de préparer le gouvernement de transition, pense Nestor Michelet, spécialiste en Droit international des affaires. Une telle démarche calmerait, selon lui, toute cette colère populaire qui ne fait que paralyser le pays. […]
  • De Leslie François Manigat à Père Éternel Loto, un travers politique pour le RDNP (15,406)
    De l'intellectualisme à l'amateurisme politique. Un travers pour le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) qui faisait office d'un parti politique priorisant la connaissance et qui comprenait la politique comme une science et une pratique sociale capable de garder le sens authentique de l'humanité de l'être humain. Qui n'avait pas envie d'écouter Leslie François Manigat, […]
  • OPINION PUBLIQUE: Les grenadiers passent de Héros à zéros (13,805)
    Après la dernière édition de la Concacaf (Gold Cup), ou la sélection Haïtienne de football a gagné la 3e place, trois Grenadiers sur cinq, de ceux qui sont revenus du championnat, ont été reçus par le président Jovenel Moïse, au Palais National le 9 juillet 2019. Depuis, l’opinion publique ne cesse de dénoncer cette rencontre, […]
  • Roody Roodboy, agressé sur les réseaux sociaux, est prié de rester en France pour ne pas importer le coronavirus en Haïti (10,076)
    Par rapport au coronavirus qui ravage des pays en Europe, les États-Unis demandent de stopper tout vol en direction de ce continent. La peur provoquée par ce virus pousse certains haïtiens à agresser sur Twitter l’artiste Roody Roodboy qui s’est rendu à Paris cette semaine, malgré l’alerte rouge qui pèse sur la France. Des followers […]
  • L’augmentation exorbitante des frais de Moncash par la Digicel (9,881)
    Malgré les taux de l'inflation et du chômage sont à leur plus haut niveau, la Digicel juge nécessaire et opportun d'augmenter les frais du service Moncash. Pour les retraits, les frais augmentent de 1 jusqu'à 83 gourdes. Et de 0,5 à 20 gourdes pour les transferts effectués de votre téléphone à une personne. Pour justifier […]
September 2020
M T W T F S S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Categories

LES PLUS LUS