Connect with us

Sports

Haïti Gold Cup 2019 : « La sélection Nationale méritait mieux que cette gifle » selon l’entraineur de la sélection haïtienne, Marc Collat.

Published

on

Un but de pénalité contesté par les Haïtiens en prolongation par Raul Jimenez, a été suffisant pour assurer la victoire à la sélection mexicaine de football.
L’entraîneur haïtien Marc Collat a admis après le match qu’il avait loupé la scène où la faute a été commise, mais affirme toutefois que son vaillant club ne méritait pas de quitter la compétition sur un tel appel.
“L’arbitre n’a rien expliqué”, a déclaré Collat. “Honnêtement, je n’étais pas bien placé. Je n’ai pas vu de faute. C’était étrange, je ne sais pas si nous l’avons mérité. Nous ne pouvons pas changer le passé.”

Il s’agit de la première finale du Mexique au tournoi de la CONCACAF (Gold Cup) depuis 2015. Selon certains observateurs, la sélection mexicaine a eu la partialité de l’arbitre, bénéficiant de 76% de possession de balle en première mi-temps et ne permettant pas à Haïti d’aller dans les tirs au but.

L’entraîneur adjoint du Mexique, Jorge Theiler, a déclaré après le match que c’était un match qui a très bien débuté et qui s’est aggravé. Ce dernier continu pour témoigner les chances que son équipe a pu bénéficié pour arriver à sortir vainqueur.
“Haïti a montré une évolution en tant qu’équipe pendant le tournoi, et il a prouvé qu’il était un adversaire digne. Aucune équipe n’est facile à battre ces jours-ci, et c’est pourquoi vous devez valoriser ce que Haïti a fait aujourd’hui.” Poursuit Jorge Theiler

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités

Un Mbappé brillantissime éclipse le Barça et tue tout espoir de remontada

Published

on

L’on n’est pas besoin d’être fan du ballon rond pour entendre parler de ce duel opposant le PSG et le Barça. Ces deux clubs qui ont l’habitude de s’affronter en Ligue des champions. Et l’histoire retiendra que le Barca a été très souvent sorti vainqueur de ce duel qui fait toujours le bonheur des spectateurs de ce sport magnifique.  

Cette année, la roue tourne. Le PSG a beau été secoué mais se qualifie pour le quart de finale de la Ligue des champions ce mercredi 10 mars 2021 avec un nul (1-1) au Parc des princes. 

Et c’est grâce à un grand et brillantissime Kylian Mbappé que PSG doit cette qualification en marquant à lui seul 4 buts pour l’ensemble des deux matchs. Un bouffé d’oxygène pour les parisiens qui attendaient impatiemment ce moment. Surtout après leur grande défaite historique face aux Blaugranas le 8 mars 2017, (6-1) au Camp Nou, après s’être imposé (4-0) à l’aller.

Les fans du Barca croyaient que l’histoire allait se répéter comme on aime dire : les mêmes faits produisent les effets. Mais ils oublient qu’ils n’ont plus Neymar, l’homme de la grande remontada du 8 mars 2017. Ane a farin nan pa vin nan menm sak.

Les parisiens croquent à pleines dents le Barça de la même manière que l’on  mord dans une framboise au beau printemps avec ses 5 buts contre 2 sur l’ensemble des deux matchs de la huitième de finale. 

Assurant le leadership en l’absence de la star brésilienne, Neymar Junior, Mbappé a été énormissime devant un Barça pas au meilleur de sa forme, malgré les efforts de Léo Messi, au match retour, jouant aux cotés des joueurs sans grande motivation.  

Mbappé tue tout espoir de remontada pour les Blaugranas, et sort ses griffes pour bouffer tout cru les poulains de Ronald Koeman.

En course pour le C1 le PSG et le Barça, cette fois sous ses caprices, Fortuna la déesse du hasard a dû enfin remettre pour une fois le Barça à Morphée,  le Dieu du sommeil.

Si tant est que le Barça soit grisé par l’ivresse du score aller , il est maintenant cuit par la chaleur de Mbappé et brûlé  par le soleil de Navas qui a stoppé de fort belle manière un penalty de Messi, envoyant un signal fort aux catalans leur disant qu’ils allaient être éliminés.

Le Barça se laisse emporter par le PSG comme un voilier se laisse emporter par le vent.

Le jeune français a permis au PSG de devenir le premier club français à s’imposer sur la pelouse du Camp Nou en Ligue des Champions depuis 1984.

Si le match aller était comme de l’eau à boire pour le PSG de Mbappé, le match retour était toute autre chose. Les protégés de Pochetino étaient moins performants. Aussi l’équipe était-elle très prenable. Mais le sauveur dieu Mbappé était encore là pour tuer tout espoir d’une nouvelle  remontada des espagnols.

Jero Marie Scolastique PIERRE

Continue Reading

Actualités

Football : Maradona est mort des suites d’un arrêt cardiaque

Published

on

Le champion du monde de 1986, Diego Maradona, est mort ce mercredi 25 novembre 2020 des suites d’un arrêt cardiaque, annoncent des médias argentins.

L’ancienne gloire de la sélection argentine qui sortait victorieux d’une opération à la tête s’en va aujourd’hui pour l’éternité à l’âge de 60 ans.

Le génie du ballon rond est décédé dans sa maison de repos à Tigre, province de Buenos-Aires, quelques jours après cette opération. Surnommé « El Pibe de Oro », Maradona est considéré comme l’un des plus grands joueurs du football. Il a été figuré dans l’équipe mondiale du XXe siècle.

Toutefois, si sa carrière de joueur l’a si bien réussi en club qu’en sélection, sa carrière d’entraineur est tout à fait différente. Le genie du football a passé pratiquement deux ans à la tête de la sélection d’Argentine sans apporter aucun titre à l’équipe. Nommé entraineur le 28 octobre 2008, Diego Maradona a été forcé de quitter la direction de la sélection après sa lourde défaite face à l’Allemagne en quart de finale (0-4) en Coupe du Monde de 2010.

Par ailleurs, de 2019 à 2020, il fut entraineur de Gimnasia La Plata, un club argentin. Le milieu offensif a évolué en Argentine (Boca Junior), en Espagne (Barcelone) et en Italie (Naples).

Continue Reading

Sports

Mercato 2020 : Le Barca pourrait enfin avoir les services de Aubameyang

Published

on

By

En panne d’un bon 9 depuis la blessure de Louis Suarez, et surtout avec une saison presque ratée du français Antoine Griezmann, l’intérêt du club Catalan augmente pour le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang.

Selon le journal The Express, l’attaquant gabonais est suivi avec insistance par le FC Barcelone, qui voudrait le faire venir dès cet été. Tous les critères sont en tout cas réunis pour que cela arrive. Neuvième de Premier League, Arsenal devra faire un sacrifice financier conséquent pour garder son attaquant, en fin de contrat à l’issue de la saison prochaine.

Ne cachant pas son ambition de rester à Arsenal pour s’imposer comme l’un des meilleurs buteurs de la Premier League, Aubameyang fait des exigences salariales qui pourraient forcer le club à se séparer de lui. Le joueur exige une somme de 300 000 livres sterling par semaine pour prolonger l’aventure avec les Gunners.

Une somme beaucoup trop élevée d’après les dirigeants d’Arsenal, qui pourraient en profiter de l’intérêt grandissant du FC Barcelone pour récupérer un joli chèque lors du prochain mercato.  D’ailleurs, les londoniens penseraient sérieusement à vendre le Gabonais cet été, par peur de le voir partir gratuitement l’année prochaine.

Le club blaugrana s’intéresse également sur les dossiers Lautaro Martinez et Neymar en tête de liste.   

Odson Prince NESTOR

Continue Reading

LES PLUS LUS