Connect with us

Économie

L’augmentation exorbitante des frais de Moncash par la Digicel

Published

on

Malgré les taux de l’inflation et du chômage sont à leur plus haut niveau, la Digicel juge nécessaire et opportun d’augmenter les frais du service Moncash.

Pour les retraits, les frais augmentent de 1 jusqu’à 83 gourdes. Et de 0,5 à 20 gourdes pour les transferts effectués de votre téléphone à une personne.

Pour justifier ces augmentations, la compagnie de téléphonie indique dans un message que ces mesures se font dans le but d’améliorer le service.

L’amélioration coûte extrêmement chère, peut-on dire.

Si autrefois quelqu’un avait besoin 85 gourdes pour faire un retrait de 4 000 à 7 999 gourdes, d’après les nouveaux tarifs, pour ce même retrait, la personne doit disposer de 102 gourdes, c’est-à-dire 17 gourdes de plus.

Pour un retrait de 60 000 à 75 000, le client de Moncash qui payait 415 gourdes doit payer 83 gourdes de plus, c’est-à-dire 498 gourdes.
Le retrait d’un taux de 40 000 à 59 999 gourdes passe de 330 gourdes à 396 gourdes de frais.

Si un transfert de 4 000 à 7 999 gourdes coûtait autrefois 20 gourdes, maintenant les frais de ce transfert s’estiment à 24 gourdes, donc 4 gourdes de plus.

Cette augmentation vertigineuse semble ne pas préoccuper les organisations qui disent défendre les intérêts des consommateurs.

Si ces augmentations se font dans l’objectif d’améliorer le service, ne devraient-elles pas prendre en compte la situation économique des clients. Cette mesure ne rentre-t-elle pas dans les fondamentaux économiques se résumant en ces trois questions: quoi produire ? pour qui produire ? Et comment produire ?

Ce qui est certain, le Conseil National des Télécommunications (CONTEL) donne carte blanche aux compagnies de téléphonie (Digicel et Natcom) de faire bon leur semble, pendant qu’il devrait être un intermédiaire entre les compagnies et les clients afin de veiller au bon fonctionnement des entreprises ainsi qu’au respect du droit des consommateurs.

3 Comments

3 Comments

  1. Jacky Marc Grégoire Chery

    February 26, 2020 at 1:57 am

    La télécommunication en Haïti n’est pas un marché parfaitement concurrentiel. La digicel détient le monopole. C’est pourquoi elle fait n’importe quoi, à n’importe quel moment

  2. Mackens Jr LOUIS

    February 26, 2020 at 11:11 am

    Mon cash est un service offert par la Digicel mais ca n’a rien à voir avec la CONATEL. La BRH devrait être plus impliquée à ce niveau parcque mon cash est en concurrence directe avec les maisons de transfert local.
    Pour envoyer de l’argent à une personne en province, le consommateur a par exemple le choix entre MonCash et CAM. C’est à lui de faire le bon choix, donc en aucun cas on ne peut imposer à Mon Cash des contraintes de fixation de frais de service, c’est comme dicter à un restaurant le prix de son plat du jour sous prétexte que le pouvoir d’achat des consommateurs a diminué. C’est la confrontation entre l’offre et la demande, ce marché est concurrentiel et devrait s’auto réguler.

  3. Phéguène PIERRE

    February 26, 2020 at 9:31 pm

    Bonjour
    Ce qui est sûr déjà, c’est que les frontières de la savanne fermeront ses portes, et c’est bientôt. Vous ne vous faites aucune idée que faire du mal à Ayiti est désormais terminé et c’est une question de temps. Tous ils paieront pour les crimes perpétrés contre ce peuple. Pensez y bien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités

Près de 21 454 personnes ont déjà reçu les 3000 gourdes promis par Jovenel Moïse

Published

on

Le président de la République semble, pour une fois, passer de la parole aux actes.

Selon des chiffres du journaliste Ismael Valestin de Boukante Lapawòl, près de 21 454 personnes ont déjà reçu les 3000 gourdes promis par Jovenel Moïse, via l’application MonCash de la Digicel.

3 075 gourdes serait le montant déposé par le Gouvernement haïtien dont les 75 gourdes serviraient de frais de transfert. C’est un processus qui doit continuer selon certains citoyens qui n’ont pas encore reçu le message leur annonçant le dépôt de ce cash.

Lundi 27 Avril 2020, lors d’une conférence de presse, Jovenel Moise avait clairement annoncé dès cette semaine l’arrivée des 3000 gourdes en signe d’accompagnement à la population en ce temps de Covid-19.

Comme d’habitude, baucoup d’autres promesses ont été faites par le président lors de cette conférence, mais n’ont pas encore été honoré.

À rappeler que ces 3 000 gourdes avaient engendré de nombreuses polémiques et critiques sur les réseaux sociaux.

Selon le Gouvernement, 1 500 000 familles auront à recevoir ce cash, alors que les premiers versements ont été attribués à des individus. S’agit-il des personnes représentant une famille ? Comment fait-on pour empêcher que deux personnes au sein d’une même famille ne reçoivent ce cash ? Ou d’ailleurs, comment choisit-on ces personnes ?

En tout cas, tout semble se faire dans la plus grande opacité. Toutefois, avec le pouvoir PHTK, la corruption se fait en toute transparence.

Continue Reading

Actualités

Haïti-Covid-19 : La réouverture des usines textiles, une nécessité et un danger

Published

on

By

Le chef du gouvernement haïtien, Joseph Jouthe a annoncé dans une conférence de presse mercredi 15 avril 2020, la réouverture des usines textiles.

Le premier ministre a fait savoir qu’une méthode de rotation du personnel va être adoptée pour permettre aux ouvriers de travailler par période de 15 jours.

Cette réouverture vise non seulement à fabriquer des masques pour pouvoir distribuer à la population, sachant que le masque est un matériel important pour empêcher la contamination et/ou la propagation de la pandémie Covid-19. Elle se fait également pour pallier au manque de capacité financière de l’État à répondre aux besoins de la population. Des ouvriers commençaient déjà à perdre leur travail. Pour éviter le pire, le gouvernement a annoncé la réouverture desdites usines.

Toutefois, la réouverture se fait dans les mêmes conditions qu’auparavant. Aucune disposition n’a été prise pour changer les modalités du transport en commun où les personnes se concentrent et ne respectant pas la distance physique. Transport que vont utiliser les ouvriers pour se rendre au travail.

En ce sens des photos des ouvriers massés devant les portes des usines à la SONAPI ont devenu virales sur les réseaux sociaux; juste pour dénoncer l’irresponsabilité des propriétaires d’usines ainsi que l’État haïtien.

Autrement dit, si la réouverture des usines textiles s’avère une nécessité pour aider les ouvriers à faire aux exigences quotidiennes, et à l’État d’avoir plus de masques pour distribuer à la population, elle expose les ouvriers à la propagation du virus.

La distanciation n’est pas respectée. Le port des masques n’est toujours pas obligatoire comme le faisait croire le président Jovenel Moïse. Selon le président, le port des masques devrait être obligatoire depuis mercredi 15 avril. En même temps, le Premier ministre a annoncé un retard dans le commande des masques en Chine. Et même les usines en Haïti n’arrivent pas à fournir les quantités à temps.

Dans une interview accordée à la Radio Magic 9 ce jeudi 16 avril, le président de l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), Georges Sassine, a annoncé des mesures favorisant le respect de la distanciation à l’intérieur des usines afin d’éviter la contamination ou la propagation du nouveau coronavirus.

De l’autre côté, le syndicaliste Télémarque Pierre dénonçant les mauvaises conditions de travail des ouvriers craigne que la situation soit devenue pire. Il exhorte les autorités à prendre leur responsabilité pour protéger la population, surtout les ouvriers, contre le COVID-19. Il demande à l’État de mettre les bus dignité qui transportaient les élèves à la disposition des ouvriers en cette période de fermeture des écoles.

Frantz Duval, le rédacteur en chef de Le Nouvelliste, rapporte dans son éditorial d’aujourd’hui, que la réouverture se fait exactement dans les mêmes conditions que la décision de fermer les usines le 19 mars dernier.

Il précise qu’aucune planification n’a été faite avec les chefs d’usine pour la fermeture. La réouverture est aussi surprenante que la fermeture, dit-il.

“À la différence que lors de la première annonce présidentielle, les propriétaires des usines et les syndicats n’avaient pas été informés ni consultés. Cette fois, c’est justement sous la pression des propriétaires des usines qui avaient des commandes en cours, mais aussi sous la pression des ouvriers qui avaient perdu leur travail du jour au lendemain dans un pays sans assurance chômage, que le gouvernement a décidé que les usines reprenaient leur activité. À partir de lundi, les usines recommenceront à produire”, fait savoir Frantz Duval dans les colonnes de RFI.

Cette reprise, prévue lundi 20 avril 2020, est indispensable pour 600 000 ouvriers du secteur, pour combattre ou disons apaiser le chômage dans le pays.

En ce qui a trait à la pandémie Covid-19, Haïti compte 41 cas confirmés, pour 3 décès enregistrés, selon le dernier rapport du MSPP publié le 15 avril.

Prince Odson

Continue Reading

Actualités

Le FMI supprime des annuités de 4,8 millions de dollars américains pour Haïti

Published

on

By

Le Fonds Monétaire International (FMI) a réduit les annuités d’Haïti pour un montant de 4,8 millions de dollars pour les derniers mois de l’exercice fiscale 2019-2020, rapporte le quotidien Le Nouvelliste. 

Il faut préciser que l’annuité est un paiement annuel d’une partie du capital emprunté et des intérêts.

L’annulation du FMI concerne les 25 pays les plus pauvres de la planète dont figure Haïti, indique le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), en poste depuis décembre 2015, Jean Baden Dubois.

Cette annulation s’effectue par rapport aux exigences financières de ces 25 pays d’avoir des ressources  pour lutter contre le Covid-19. 

Le gouverneur de la Banque centrale affirme que le pays pourrait obtenir des avantages en faisant une bonne gestion de ces fonds, rapporte Le Nouvelliste.

Prince Odson

Continue Reading

Les plus visionnés

  • Michelet Nestor : L’appel au dialogue du président devrait tabler sur sa démission (57,981)
    Jovenel Moïse aurait dû annoncer sa démission dans son adresse à la nation, et l'appel au dialogue du président aurait eu pour tâche de préparer le gouvernement de transition, pense Nestor Michelet, spécialiste en Droit international des affaires. Une telle démarche calmerait, selon lui, toute cette colère populaire qui ne fait que paralyser le pays. […]
  • De Leslie François Manigat à Père Éternel Loto, un travers politique pour le RDNP (15,405)
    De l'intellectualisme à l'amateurisme politique. Un travers pour le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) qui faisait office d'un parti politique priorisant la connaissance et qui comprenait la politique comme une science et une pratique sociale capable de garder le sens authentique de l'humanité de l'être humain. Qui n'avait pas envie d'écouter Leslie François Manigat, […]
  • OPINION PUBLIQUE: Les grenadiers passent de Héros à zéros (13,805)
    Après la dernière édition de la Concacaf (Gold Cup), ou la sélection Haïtienne de football a gagné la 3e place, trois Grenadiers sur cinq, de ceux qui sont revenus du championnat, ont été reçus par le président Jovenel Moïse, au Palais National le 9 juillet 2019. Depuis, l’opinion publique ne cesse de dénoncer cette rencontre, […]
  • Roody Roodboy, agressé sur les réseaux sociaux, est prié de rester en France pour ne pas importer le coronavirus en Haïti (10,076)
    Par rapport au coronavirus qui ravage des pays en Europe, les États-Unis demandent de stopper tout vol en direction de ce continent. La peur provoquée par ce virus pousse certains haïtiens à agresser sur Twitter l’artiste Roody Roodboy qui s’est rendu à Paris cette semaine, malgré l’alerte rouge qui pèse sur la France. Des followers […]
  • L’augmentation exorbitante des frais de Moncash par la Digicel (9,881)
    Malgré les taux de l'inflation et du chômage sont à leur plus haut niveau, la Digicel juge nécessaire et opportun d'augmenter les frais du service Moncash. Pour les retraits, les frais augmentent de 1 jusqu'à 83 gourdes. Et de 0,5 à 20 gourdes pour les transferts effectués de votre téléphone à une personne. Pour justifier […]
September 2020
M T W T F S S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Categories

LES PLUS LUS