Connect with us

Justice-Faits Divers

Réginald Boulos se dit avoir le monopole de la violence lors des manifestations

Published

on

Réclamant le monopole de la violence, le docteur Réginald Boulos a admis lors d’une intervention à l’émission Carrefour sur les ondes de la Radio Mega à avoir payé des gens en tant que “brigadiers” pour sécuriser les manifestations afin de diminuer les violences.

L’homme d’affaires reconnaît qu’il serait le seul à connaître les personnes à payer pour assurer la sécurité des manifestants, et à éviter les casses, les pillages, etc. “Ce n’est pas le fruit du hasard si les manifestations du 4 octobre dernier n’avaient pas enregistré de gros dégâts. C’est parce que j’avais payé des gens”, se vante Réginald Boulos. Le docteur se dit fier d’une telle action.

Comment l’homme d’affaires connaît-il ses personnes capables de “sécuriser” les manifestations ? Par quels mécanismes le docteur arrive-t-il à sélectionner ces brigadiers ? En tout cas, ce qui est certain c’est que Réginald Boulos a de très bons rapports avec des groupes armés. D’ailleurs, il a même soutenu que “les chefs de gangs sont des leaders civiques”, ce qui, selon lui, justifierait ses interactions à avec eux. En quoi des gens qui pratiquent la terreur, qui violent, volent et tuent des personnes pourraient être des leaders civiques ? Ne serait-ce pas illégal de parler avec des chefs de gangs ? Ou plus fondamental encore de quoi parle l’homme d’affaires avec des chefs de gangs dits “leaders civiques” ?

Source image: @haitimennou

L’on dirait que M. Boulos a entre les mains les manettes de la violence. Cela dit qu’il pourrait tout aussi alimenter les violences si cela lui chante. Dit autrement, qui peut le plus peut le moins. S’il est capable de diminuer la violence au sein des manifestations, il peut tout aussi l’alimenter.

Toutefois, Réginald Boulos rejette l’idée faisant croire que l’on paie de centaines de milliers de personnes pour se rendre à des manifestations. Aucune personne n’aurait assez d’argent pour payer autant de personnes, soutient-il, tout en disant que ce discours se révèle être insultant envers le peuple haïtien qui ne fait que réclamer de meilleures conditions de vie.

Malgré les différentes critiques indiquant ses implications dans la situation désastreuse du pays, Réginald Boulos s’est présenté comme un enfant prodige. Il réclame la justice sociale pour le peuple haïtien, pendant qu’il pratiquait depuis des lustres des politiques économiques néolibérales qui ne font que rendre vulnérable la vie de ce peuple.

Les politiques et les gens du secteur privé des affaires ne cessent d’effrayer la chronique.

Le sénateur Gracia Delva avait reconnu avoir eu des échanges téléphoniques avec Arnel Joseph, un chef de gang, à l’époque recherché par la Police nationale d’Haïti. Malgré le vedettariat du sénateur Jean Renél Senatus, président de la Commission Justice et sécurité du Sénat, qui s’est présenté en grande pompe devant les médias pour indiquer l’implication de son collègue dans des pratiques, pour le moins douteuses, aucune mesure n’a été prise pour traduire le sénateur Delva devant les tribunaux compétents. Le sénateur Delva exerce pleinement sa fonction de législateur sans la moindre contrainte. Au contraire après cet événement, il s’est présenté dans les médias en donneur de leçon.

Cette moralité fascinante entrave toute démarche politique citoyenne tablant sur la dignité et le respect. Malgré qu’il s’agit d’une indécence sapant l’autorité ou le travail de la police nationale ou de la Justice, qui sont toutefois incapables de remplir pleinement leur fonction, Réginald Boulos s’en réjouit de ses actions. Payer des gens pour diminuer les violences lors des manifestations s’avère être une bonne action, croit M. Boulos.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités

Un Mbappé brillantissime éclipse le Barça et tue tout espoir de remontada

Published

on

L’on n’est pas besoin d’être fan du ballon rond pour entendre parler de ce duel opposant le PSG et le Barça. Ces deux clubs qui ont l’habitude de s’affronter en Ligue des champions. Et l’histoire retiendra que le Barca a été très souvent sorti vainqueur de ce duel qui fait toujours le bonheur des spectateurs de ce sport magnifique.  

Cette année, la roue tourne. Le PSG a beau été secoué mais se qualifie pour le quart de finale de la Ligue des champions ce mercredi 10 mars 2021 avec un nul (1-1) au Parc des princes. 

Et c’est grâce à un grand et brillantissime Kylian Mbappé que PSG doit cette qualification en marquant à lui seul 4 buts pour l’ensemble des deux matchs. Un bouffé d’oxygène pour les parisiens qui attendaient impatiemment ce moment. Surtout après leur grande défaite historique face aux Blaugranas le 8 mars 2017, (6-1) au Camp Nou, après s’être imposé (4-0) à l’aller.

Les fans du Barca croyaient que l’histoire allait se répéter comme on aime dire : les mêmes faits produisent les effets. Mais ils oublient qu’ils n’ont plus Neymar, l’homme de la grande remontada du 8 mars 2017. Ane a farin nan pa vin nan menm sak.

Les parisiens croquent à pleines dents le Barça de la même manière que l’on  mord dans une framboise au beau printemps avec ses 5 buts contre 2 sur l’ensemble des deux matchs de la huitième de finale. 

Assurant le leadership en l’absence de la star brésilienne, Neymar Junior, Mbappé a été énormissime devant un Barça pas au meilleur de sa forme, malgré les efforts de Léo Messi, au match retour, jouant aux cotés des joueurs sans grande motivation.  

Mbappé tue tout espoir de remontada pour les Blaugranas, et sort ses griffes pour bouffer tout cru les poulains de Ronald Koeman.

En course pour le C1 le PSG et le Barça, cette fois sous ses caprices, Fortuna la déesse du hasard a dû enfin remettre pour une fois le Barça à Morphée,  le Dieu du sommeil.

Si tant est que le Barça soit grisé par l’ivresse du score aller , il est maintenant cuit par la chaleur de Mbappé et brûlé  par le soleil de Navas qui a stoppé de fort belle manière un penalty de Messi, envoyant un signal fort aux catalans leur disant qu’ils allaient être éliminés.

Le Barça se laisse emporter par le PSG comme un voilier se laisse emporter par le vent.

Le jeune français a permis au PSG de devenir le premier club français à s’imposer sur la pelouse du Camp Nou en Ligue des Champions depuis 1984.

Si le match aller était comme de l’eau à boire pour le PSG de Mbappé, le match retour était toute autre chose. Les protégés de Pochetino étaient moins performants. Aussi l’équipe était-elle très prenable. Mais le sauveur dieu Mbappé était encore là pour tuer tout espoir d’une nouvelle  remontada des espagnols.

Jero Marie Scolastique PIERRE

Continue Reading

Justice-Faits Divers

Joseph Jouthe confirme la mort du chef de gang Arnel Joseph

Published

on

By

Le chef du CSPN, Joseph Jouthe, vient de confirmer la mort du puissant chef de gang Arnel Joseph.

Arnel Joseph, chef de gang qui opérait à village de dieu, vient d’être abattu par la Police nationale ce 26 février à L’Estère, suite à son évasion de la prison civile de la Croix des Bouquets.

Il a été tué pendant qu’il essayait de prendre refuge dans le département Artibonite.  

Les images du puissant chef de gang baignant dans son sang circulent sur les réseaux sociaux.

Continue Reading

Actualités

D’évadé de prison à chef de la police municipale de Petit-Goâve, Gerry Archange Anderson Leconte sème la terreur

Published

on

Ti Leconte, voilà le nom qui résonne dans les rues de la ville de Petit-Goâve. Depuis son installation en tête de la police municipale de Petit-Goave, Gerry Archange Anderson Leconte alias Ti Leconte se comporte comme un vampire.

Assoiffé, il boit le sang de plusieurs personnes. S’érigeant en maitre et seigneur, il décide sur la vie des personnes comme bon lui semble. Il sème la terreur. Il aime se faire peur. Et le plus beau dans tout cela, il se vante à longueur de journée d’être un franc-tireur.

Chaque semaine, Ti Leconte est au cœur de l’actualité.

Pour affirmer son pouvoir illimité, dans la nuit du 8 au 9 novembre 2020, Gerry Archange Anderson Leconte a tiré dans la jambe gauche de Gérald Jean parce que ce dernier aurait refusé d’obéir à ses ordres. Selon les informations, Gérald Jean refuserait de déplacer sa voiture qui, d’après chef Leconte, a été mal parquée.

Au micro du journaliste Mathieu Guytho de la Radio Préférence FM, le chef de la police municipale dit avoir agi en légitime défense. « J’ai tiré pour neutraliser le type (Gérald Jean) qui m’a menacé de mort », argumente Leconte. Des jeunes ont bloqué la route nationale # 2 et certaines rues de la ville pour protester contre Leconte et exprimer leur solidarité à Gérald Jean.

Le 4 juin 2020, Leconte a criblé de balles Mydermeson Malbranche alias Ti Peter  parce que ce dernier serait un voleur. Ti Peter, accusé de vols et d’association de malfaiteurs, n’avait pas même la chance de se défendre devant un tribunal comme ce fut le cas pour Ti Leconte.

Se comportant comme un éléphant dans un magasin de porcelaines, le seigneur Leconte s’investit aussi dans la perversion. Sous le couvert de l’anonymat, certains riverains soutiennent que Leconte pratique la perversion sexuelle en ayant des relations amoureuses avec des mineurs.

Critiquer les actions du tout puissant Ti Leconte est un grand risque pour se faire tirer dessus, expliquent des gens avec la peur au ventre. Et ce feuilleton se déroule aux vues de tous. Maires. Commissaire du gouvernement. Les responsables de la police de la ville. De l’insécurité officialisée, dit-on.  

« Même si je suis en désaccord avec ce qu’il fait, je n’oserais le critiquer parce qu’il a la bénédiction de tous les hauts-gradés de la ville », dit une jeune femme.  « Parfois on aime Leconte parce qu’on a peur de lui », avance une autre.  C’est comme un monstre qui pavane dans les rues et qui hante l’esprit des gens.

Malgré les divers agissements combien douteux de ce type, qu’il emprunte l’étiquette tueur ou chef de la police municipale, des personnes témoignent leur reconnaissance à son égard. « Il n’a que des voleurs qui peuvent réclamer l’arrestation de Leconte. C’est grâce à lui si Petit-Goâve n’est pas encore devenu Port-au-Prince en matière d’insécurité », a posté un Petit-goâvien sur son compte Facebook.

« Il effectue un bon travail au sein de la ville. Mais il faut qu’il éprouve du respect pour la vie d’autrui. Parce qu’on ne peut jouer pas avec la vie des gens comme il le fait », a écrit un autre.

Ti Leconte fait l’objet de plusieurs accusations d’assassinat et de disparition de jeunes dans la ville. L’opposition politique de Petit-Goâve a même donné une conférence de presse en date du 23 octobre 2020 pour dénoncer les agissements de Leconte et de certains policiers. Agissements qui rentrent dans le cadre d’un plan du gouvernement visant à exterminer les dirigeants de l’opposition locale, affirme le porte-parole de la structure, M. Pierre Augustin, selon ce qu’a rapporté le journal Le National.

Gerry Archange Anderson Leconte a été arrêté le 13 décembre 2008 pour activités de kidnapping et associations de malfaiteurs, et évadé de prison lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Une situation qui a provoqué son éviction au sein du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO) de la Police nationale.

Continue Reading

LES PLUS LUS