Connect with us

Editorial

Sommes nous en guerre? En guerre contre qui?

Published

on

“Des bougies, des lumières et des prières pour ces jeunes disparus”.

Trop de morts, trop de jeunes sont partis pour cette course lointaine. Il faut fermer ce robinet de sang. Trop de pleurs dans les yeux, trop de douleur dans les cœurs, trop de cris des mères qui perdent leurs enfants. J’ ai ressenti la douleur de ma mère défunte à travers le cri de ces femmes désespérées et sans consolation. Ces cris montent jusqu’au ciel et font la tristesse du maitre de la vie. Ce sont des crimes sauvages et inutiles qui arborent la conscience humaine. Haiti, mère de la liberté et promotrice des valeurs des droits de l’ homme ne doit pas avoir une telle conduite envers ses fils. Elle ne peut pas faucher la vie de ses enfants en quête d’espoir et d’ un mieux être.

Cette situation n’ est pas digne de la première république noire indépendante du monde. Elle nous ridiculise. Elle nous dément chaque jour.

La police nationale, la seule force publique en activité sur le territoire a l’ obligation constitutionnelle et légale de protéger les vies et les biens des citoyens. On attend d’ elle un comportement qui soit conforme et respectueux des droits de la personne humaine.

Suivant l’ article 263- 1 de la Constitution de 1987, ” aucun corps armé ne peut exister sur le territoire national, à part la Police et l’ Armée. Le Président Jovenel Moise, est – il entrain de suivre la trace de Jean Bertrand Aristide, comme c’ était le cas en 2004, où celui-ci faisait intervenir des étrangers dans son équipe de sécurité en violation des lois de son pays ?

Le Président Jovenel Moise doit peser ses décisions. Il risquera, comme Jean Bertrand Aristide de subir en silence le jugement de l’ histoire, pour avoir sollicité l’ occupation de son propre pays par les forces étrangères dans le seul but de récupérer un pouvoir perdu par sa propre faute. Le pouvoir n’ est pas fait pour durer. Il ne durera point quand surtout il est exercé contre l’ intérêt humain. L’ amour du pouvoir est le commercement de la tyrannie.

Le Chef de l’ État pourrait être inquiét pour sa sécurité personnelle et celle de famille, inquiétude ou pas, dans un État organisé, la sécurité du Président de la République doit être prise en charge par les forces de sécurité nationale.

La sécurité du Président, tout comme sa santé est une question qui relève de la sécurité nationale. Nous ne pouvons pas confier à d’ autres tous les attributs qui relèvent de la souveraineté nationale. Nous ne sommes pas sérieux.
Car, le premier devoir d’ un État, c’ est d’ assurer la sécurité de ses citoyens. Comment le Président peut – il assurer la sécurité de son peuple, s’ il n’ est pas lui même en sécurité, ou s’ il ne fait pas confiance à nos forces de sécurité publique?
Ces comportements récurrents démontrent clairement que nos dirigeants ne sont traversés par aucune onde patriotique. Il nous faut donc chercher d’ autres modèles de fierté et de patriotisme qui peuvent inspirer les générations futures.
En effet, ce sont là autant d’ actes attentatoires à la souveraineté nationale. Leurs auteurs peuvent être accusés de crime de haute trahison. Un État ne doit pas soumette ses citoyens à la violence des étrangers ou à celle d’ un autre État. Il ne doit pas manquer à son droit de protection. Seul l’ État national détenteur de la puissance publique et de la violence légitime peut restreindre certains droits; mais il faut que cette restriction soit justifiée dans le cadre de la loi. Nous ne sommes pas protégés. Nous existons que par procuration.

Au delà de l’ irresponsabilité de nos gouvernants dans la gestion de l’ État, nous ne devons pas banaliser la vie. ” il faut aimer la vie. Tout moun se moun”. La vie est un don de Dieu, un cadeau du créateur. En ce sens, la vie doit être protégée et respectée. Ceux qui y portent atteinte doivent être recherchés et poursuivis partout ils iraient se cacher. Ces crimes quotidiens, ne doivent – ils pas nous interpeller en tant que patriotes et citoyens?. Haiti ne peut descendre plus bas. Elle atteint les tréfonds de l’ abîme. Ça arrive trop loin, il faut un sursaut national pour sauver ce pays en détresse. On ne peut plus continuer à vivre dans ce environnement stressant, et de plus en plus menacé.
Pourquoi veut – on s’attaquer à la vie d’ un chef d’ État en exercice ?


A qui profite la multiplication de ces cadavres à chaque manifestation populaire ? Combien en faut – il encore pour s’arrêter ? Sommes – nous devenus fous?

Des bougies, des lumières et des prières à ces jeunes disparus. C’ est avec émotion que je salue leur mémoire. Que le Dieu de consolation vienne en aide à ces familles durement éprouvées.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Opinion Publique: Participer à notre sondage

 

Les plus visionnés

  • Michelet Nestor : L’appel au dialogue du président devrait tabler sur sa démission (16,307)
    Jovenel Moïse aurait dû annoncer sa démission dans son adresse à la nation, et l'appel au dialogue du président aurait eu pour tâche de préparer le gouvernement de transition, pense Nestor Michelet, spécialiste en Droit international des affaires. Une telle démarche calmerait, selon lui, toute cette colère populaire qui ne fait que paralyser le pays. […]
  • OPINION PUBLIQUE: Les grenadiers passent de Héros à zéros (12,138)
    Après la dernière édition de la Concacaf (Gold Cup), ou la sélection Haïtienne de football a gagné la 3e place, trois Grenadiers sur cinq, de ceux qui sont revenus du championnat, ont été reçus par le président Jovenel Moïse, au Palais National le 9 juillet 2019. Depuis, l’opinion publique ne cesse de dénoncer cette rencontre, […]
  • Michelet Nestor à travers sa fondation vient en aide à La Gonâve (5,648)
    Face à une crise humanitaire qui sévit à l'île de La Gonâve, Michelet Nestor à travers sa Fondation Nestor pour le développement (FONED) vient en aide à des familles. Les habitants de La Gonâve se retrouvent dans l'incapacité de s'approvisionner pour subvenir à leurs besoins, à cause de la crise sociopolitique actuelle qui sévit dans […]
  • 30 dollars US: Quand le rappeur Youssoupha Mabiki joue pour des gens fortunés en Haïti (5,105)
    Le vendredi 5 juillet 2019, le peuple haïtien a été courtisé par l’exceptionnel rappeur français d’origine congolaise, Youssoupha. L’un des lyricistes les plus appréciés de la métropole française, et qui, au fil des ans, a taillé une place de choix au cœur de l’élite de la musique populaire de France, parmi lesquels : Kerry James, […]
  • Joseph Lambert, le “Ti Malis” de la politique (3,020)
    Se déclarant être une "bête politique", le sénateur Joseph Lambert, qui est connu pour ses stratégies politiciennes afin de rester dans l'arène politique, vient d'annoncer son désaccord avec le pouvoir en place. Ce désacord peut être compris comme un virement du sénateur lui permettant de se configurer dans l'espace politique. Très ambitieux, très malin et […]
November 2019
M T W T F S S
« Oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Categories

LES PLUS LUS