Connect with us

Actualités

Unibank Tout Kote, une véritable arnaque

Published

on

Berner la population haïtienne devient monnaie courante. Qu’il s’agisse de l’État, ou du secteur privé, l’arnaque consiste en une règle d’or. Tout s’acharne à arnaquer la population.

L’État recourt à la corruption, aux mensonges. Le secteur privé, quant à lui, vient avec des services bidon présentant au début des avantages montrant à la population la nécessité d’utiliser de tels services.

Mais après quelques temps, tous les avantages du service disparaissent comme de la fumée. C’est le cas de la carte Unibank Tout kote qui fut au tout début une carte ATM. C’est-à-dire une carte que l’on pourrait utiliser à n’importe quel endroit, et « à n’importe quelle heure ».

Si l’on trouvait autrefois des agents autorisés partout dans la capitale haïtienne afin de rendre accessible le service et de prémunir la population du chemin de croix dans les succursales, à présent il ne reste que les « enseignes » accrochés au mur des maisons.

Des clients parcourent tout Port-au-Prince à la recherche de l’ATM de l’Unibank, mais en vain. De plus, plusieurs ATM au sein même des succursales ne fonctionnent pas. Cela dit, le client avec sa carte ATM doit, contrairement à l’objectif de ladite carte, faire la queue dans les succursales pendant des heures pour effectuer une transaction. Et la Unibank ne prend même pas la peine d’informer ses clients sur la défaillance de ce service, surtout dans la capitale.  

Pas un seul bureau ATM ne fonctionne dans le centre-ville de Port-au-Prince, ainsi que dans plusieurs endroits à Delmas. En outre, les machines pourraient bien être en fonction, pourtant il n’y a pas de liquidité. Sans compter qu’au-delà de 16 heures  (4h de l’après-midi), le service est déjà fermé. De l’arnaque pure et simple ! Ou de l’arnaque plastique !

À quoi sert la carte ATM, si les conditions restent les mêmes que le carnet de banque ? Ou pourquoi parle-t-on d’ATM dans ce cas ?

Mise à part la défaillance du service à laquelle la banque s’en fout complètement, les frais sur la carte commence à s’augmenter. Autrefois, le client peut laisser seulement 100 gourdes sur sa carte ; frais qu’il a utilisé pour l’avoir. Maintenant, il doit laisser 200 gourdes, cela dit le double. Dit autrement, autant que le service devient mauvais, plus il coûte chère.

Dans cette équation pour l’instant insoluble pour la population haïtienne, il faut intégrer la Digicel avec son service Moncash qu’elle vient récemment d’augmenter les frais de transfert de 0,5 à 20 gourdes, et de 1 à 83 gourdes pour les retraits. Il ne faut pas oublier la connexion internet des compagnies de téléphonie mobile (Natcom et Digicel) qui laisse vraiment à désirer. Une connexion qui ne marche presque pas lorsqu’il pleut.

La connexion internet apparait comme une maison qui ne peut tromper que le soleil, comme on aime le dire en Haïti. La montagne n’a accouché d’une souris.

À cela s’ajoute le nombre d’argents soustrais sous le compte de base des clients sans aucun motif. L’arnaque, le vol, c’est le lot de situations que doit supporter la population haïtienne. Elle utilise son argent à son désavantage, peut-on dire.

Et au-delà de ces vols organisés, des organisations qui disent défendre les droits des consommateurs se jettent dans un profond sommeil pendant que l’indécence et la corruption font état d’une cancérisation.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités

Le journaliste Louko Désir libéré

Published

on

Arrêté aujourd’hui par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince pour avoir déclaré l’inexistence du nouveau coronavirus en Haïti, le journaliste vedette de l’émission Matin débat de la Radio Éclair, Louko Désir, a été libéré peu dans l’après-midi. Cette libération a eu lieu quelques heures après son arrestation, d’après le journaliste de la Radio Kiskeya, Liliane Pierre Paul.

Plusieurs personnes se questionnent sur cette attestation qui ressemble, selon elles, à une mise en scène du pouvoir en place pour faire diversion.

Le pouvoir en place est très expérimenté en matière de diversion, disent-elles, sur les réseaux sociaux.

Le commissaire aurait procédé à l’arrestation sans un mandat. Et selon d’autres personnes, il n’y aurait pas eu flagrance. Ce sont les raisons pour lesquelles la libération du journaliste a été possible aussi vite.

En tout cas, depuis l’arrivée du COVID-19 dans le pays, les autorités haïtiennes sont susceptibles et semblent être déterminés à poursuivre tous ceux qui passent outre les mesures étatiques, même si plusieurs d’entre elles ne sont pas respectées par la population.

Des pasteurs se faisaient arrêter en plein culte religieux pour n’avoir pas respecter l’interdiction de ressemblement de plus de 10 personnes.

D’autres ont été interpellés par la justice afin de répondre à des questions.

Il faut rappeler qu’en Haïti, 18 personnes sont testées positives au Covid-19, pour 433 placés en quarantaine, d’après les chiffres officiels du Ministère de la santé publique.

Continue Reading

Actualités

Haïti-Japon : Don de 175 000 dollars américains pour le renforcement de la PNH

Published

on

Grâce à la coopération haïtiano-japonaise, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a bénéficié un don de 175 000 dollars américains de la part du Japon.  

Ce fonds est destiné à faire l’acquisition de camions de pompiers et d’ambulances visant à renforcer la capacité d’intervention de la Police nationale.

L’accord de coopération a été paraphé par l’Ambassadeur du Japon en Haiti Mizuno Mitsuki et Lucmane Délile, le Ministre haïtien de la Justice et de la Sécurité Publique.  

Toutefois, en raison de l’état d’urgence sanitaire il n’y a pas eu de cérémonie de signature, chaque partie a signé le protocole dans un endroit différent, rapporte le journal Haïti Libre.

Continue Reading

Actualités

Haïti-Covid-19: 15 cas confirmés et 433 en quarantaine

Published

on

La Ministre de la santé publique, Marie Greta Roy Clément, vient d’annoncer que 433 personnes sont placées en quarantaine.

Cela dit, 329 personnes viennent s’ajouter à la liste des 104 personnes placées en quarantaine.

Selon la titulaire du MSPP, ces personnes ont été en contact avec des personnes infectées du virus.

Le Ministère conseille à la population de respecter les principes hygièniques.

Continue Reading

Les plus visionnés

  • Michelet Nestor : L’appel au dialogue du président devrait tabler sur sa démission (57,131)
    Jovenel Moïse aurait dû annoncer sa démission dans son adresse à la nation, et l'appel au dialogue du président aurait eu pour tâche de préparer le gouvernement de transition, pense Nestor Michelet, spécialiste en Droit international des affaires. Une telle démarche calmerait, selon lui, toute cette colère populaire qui ne fait que paralyser le pays. […]
  • OPINION PUBLIQUE: Les grenadiers passent de Héros à zéros (12,790)
    Après la dernière édition de la Concacaf (Gold Cup), ou la sélection Haïtienne de football a gagné la 3e place, trois Grenadiers sur cinq, de ceux qui sont revenus du championnat, ont été reçus par le président Jovenel Moïse, au Palais National le 9 juillet 2019. Depuis, l’opinion publique ne cesse de dénoncer cette rencontre, […]
  • Roody Roodboy, agressé sur les réseaux sociaux, est prié de rester en France pour ne pas importer le coronavirus en Haïti (8,746)
    Par rapport au coronavirus qui ravage des pays en Europe, les États-Unis demandent de stopper tout vol en direction de ce continent. La peur provoquée par ce virus pousse certains haïtiens à agresser sur Twitter l’artiste Roody Roodboy qui s’est rendu à Paris cette semaine, malgré l’alerte rouge qui pèse sur la France. Des followers […]
  • L’augmentation exorbitante des frais de Moncash par la Digicel (7,331)
    Malgré les taux de l'inflation et du chômage sont à leur plus haut niveau, la Digicel juge nécessaire et opportun d'augmenter les frais du service Moncash. Pour les retraits, les frais augmentent de 1 jusqu'à 83 gourdes. Et de 0,5 à 20 gourdes pour les transferts effectués de votre téléphone à une personne. Pour justifier […]
  • Des enfants renvoyés pour des frais de scolarité, victimes d’un accident à Pétion-Ville (7,159)
    Ce matin aux environs de 9h, un camion a percuté un mur du Collège Mixte Ascension à Delmas 105 et en a fait deux morts et plusieurs blessés. L'un des enfants, âgé de 6 ans, a rendu l’âme à l’hôpital La Paix.     Selon les informations, les victimes sont des enfants à bas âge renvoyés […]
April 2020
M T W T F S S
« Mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Categories

LES PLUS LUS