Connect with us

Internationale

USA: Département d’État, en faveur de la mise en place d’un gouvernement en Haïti

Published

on

Vendredi 14 juin, un Porte-parole du Département d’État Américain cité par la Voix de l’Amérique, a conseillé aux pouvoirs exécutif et législatif haïtien, de s’entendre selon la Constitution, pour former un Gouvernement pleinement fonctionnel, faire voter le budget, mettre en place des politiques économiques bénéfiques pour le peuple haïtien, renforcer la transparence dans la gestion des ressources, promouvoir la croissance économique à long terme afin de favoriser le climat des investissements et la création d’emplois. 

Le Département d’État rappelle que « […] Seul un gouvernement légalement constitué peut soumettre un budget attendu depuis longtemps et porter son attention aux problèmes clés auxquels le pays est confronté comme la corruption, la réforme électorale [dont le vote de la loi électorale], l’insécurité et la croissance économique. » et prône le dialogue « Nous encourageons les représentants légalement élus à s’engager dans un dialogue sincère et inclusif pouvant conduire à une stratégie consensuelle pour le futur d’Haïti. »

« Les États-Unis encouragent fortement les citoyens, les partis politiques et les organisations de la société civile à s’exprimer pacifiquement et recommandent un exercice responsable de ce droit civique », rappelant que les changements démocratiques doivent se faire à travers les urnes.

Le Département d’État Américain à réitéré son engagement à travailler avec Haïti vers plus de sécurité, de prospérité et un futur démocratique pour le peuple haïtien.

TB/ HaïtiLibre 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Internationale

Vers l’intensification des mobilisations contre le pouvoir en place: Le Core Group tente d’atténuer la crise

Published

on

La réunion tenue tôt ce lundi entre les représentants des pays amis d’Haïti, se regroupant au sein de la structure dénommé Core Group, et les figures de proues de l’opposition n’a rien apporté comme palliatif.

Aucune solution pouvant atténuer la crise politique aiguë que traverse le pays n’a été trouvée. Mordicus et déterminées, les membres de l’opposition exigent le départ sans condition et immédiat du président de la république.

Les mouvements de protestations visant directement l’administration du président Jovenel Moïse et son équipe vont être intensifiés.

À noter que malgré les mouvements de protestations les plus violentes qui ont récemment secouées la capitale Haïtienne et quelques villes de provinces, le chef de l’État apparemment a couvert a profité de cette période juger inapproprié pour opérer une vaste nomination et bien des changement de poste au sein de l’administration publique.

Continue Reading

Internationale

Xénophobie : les immigrants haïtiens sont menacés de mort et de déguerpissements au chili.

Published

on

Une marche contre les immigrants au chili, principalement les haïtiens, réalisée par des organisations d’extrême droite est prévue pour le dimanche 11 Aout 2019, en milieu de journée, à Santiago et dans les principales villes du pays, sous le thème « Nous avons toujours une patrie.»

La marche sera une occasion pour les natifs de la république du chili d’exprimer leur mépris face aux vagues d’immigrants qui siègent le pays depuis bien des années. Du coup, des organisations de la société civile de ce pays a subitement décidé de réaliser une grande manifestation pas comme les autres, selon des chiliens, puisqu’elles ont en tête de s’armer au moment de cette marche afin de vulgariser leur colère vis-à-vis des immigrants.

C’est le cas de l’un des dirigeants du mouvement du Capitalisme Révolutionnaire, Sebastián Izquierdo, qui a demandé aux éventuels participants d’apporter leurs armes à feu afin de se défendre contre les immigrés. Une déclaration qui a poussé les autorités de la ville de Santiago du Chili à refuser l’autorisation qui aurait donne aux organisations le privilège de prendre les rues. Cette déclaration a aussi semé la panique partout dans la république du chili, particulièrement dans la communauté Haïtienne.

« Nous pensons que cette marche ne remplit pas les conditions pour garantir la protection de nos citoyens. C’est pourquoi nous avons pris la décision de rejeter la demande de cette démarche » a déclaré la mairesse de la capitale Chilienne, Karla Rubilar, dans une conférence de presse donnée à ce sujet. Les Medias chiliens quant à eux qualifient cette démarche du Mouvement Social Patriotique de « Néo-nazi. »

Toutefois, le président du Mouvement Capitalisme Révolutionnaire Sebastián Piñera, déclare que derrière ces politiques, parfois il peut y avoir des sentiments de haine, de Xénophobie et de violence pendant qu’on doit tout de même critiquer cette démarche. « Nous ne voulons pas de cela au Chili. S’il y a quelque chose indiquant que cela pourrait être violent, je pense que cela ne devrait pas se produire » « toutes les personnes arrivant à la frontière chilienne n’ont pas le droit d’entrer au Chili. » affirme t-il, tout en évoquant la politique du gouvernement en matière de migration.

Opinion Publique: Participer à notre sondage

 

Continue Reading

Internationale

David-Maria Sassoli élu président du parlement Européen pour un mandat de deux ans et demi.

Published

on

By

David Sassoli

L’ancien journaliste et député Européen de centre gauche depuis 2009, David Sassoli, âgé de 63 ans est devenu le nouveau président du parlement Européen ce mercredi 03 Juillet 2019.

Candidat des sociaux-démocrates, l’Italien David-Maria Sassoli, succède à un autre Italien Antonio Tajani, issu du PPE (droite) à la présidence du parlement Européen, avec 345 voix et a obtenu au deuxième tour la majorité absolue des suffrages exprimés à bulletin secret par les députés Européens réunis à Strasbourg.

L’élection de David-Maria Sassoli permet à l’Italie de se maintenir à l’un des trois postes européens importants après le départ de Mario Draghi de la banque Centrale Européenne et de Federica Mogherini de la Diplomatie.

Soulignons que David-Maria Sassoli, avait pour concurrence la députée écologiste Allemand Ska Keller (119 voix au deuxième tour), l’Espagnole d’extrême-droite Sira Rego (43 voix), et le conservateur Tchèque Jean Zahradi ( 116 voix).

Continue Reading

Opinion Publique: Participer à notre sondage

 

Les plus visionnés

  • Michelet Nestor : L’appel au dialogue du président devrait tabler sur sa démission (56,532)
    Jovenel Moïse aurait dû annoncer sa démission dans son adresse à la nation, et l'appel au dialogue du président aurait eu pour tâche de préparer le gouvernement de transition, pense Nestor Michelet, spécialiste en Droit international des affaires. Une telle démarche calmerait, selon lui, toute cette colère populaire qui ne fait que paralyser le pays. […]
  • OPINION PUBLIQUE: Les grenadiers passent de Héros à zéros (12,245)
    Après la dernière édition de la Concacaf (Gold Cup), ou la sélection Haïtienne de football a gagné la 3e place, trois Grenadiers sur cinq, de ceux qui sont revenus du championnat, ont été reçus par le président Jovenel Moïse, au Palais National le 9 juillet 2019. Depuis, l’opinion publique ne cesse de dénoncer cette rencontre, […]
  • Michelet Nestor à travers sa fondation vient en aide à La Gonâve (5,802)
    Face à une crise humanitaire qui sévit à l'île de La Gonâve, Michelet Nestor à travers sa Fondation Nestor pour le développement (FONED) vient en aide à des familles. Les habitants de La Gonâve se retrouvent dans l'incapacité de s'approvisionner pour subvenir à leurs besoins, à cause de la crise sociopolitique actuelle qui sévit dans […]
  • 30 dollars US: Quand le rappeur Youssoupha Mabiki joue pour des gens fortunés en Haïti (5,189)
    Le vendredi 5 juillet 2019, le peuple haïtien a été courtisé par l’exceptionnel rappeur français d’origine congolaise, Youssoupha. L’un des lyricistes les plus appréciés de la métropole française, et qui, au fil des ans, a taillé une place de choix au cœur de l’élite de la musique populaire de France, parmi lesquels : Kerry James, […]
  • Joseph Lambert, le “Ti Malis” de la politique (3,129)
    Se déclarant être une "bête politique", le sénateur Joseph Lambert, qui est connu pour ses stratégies politiciennes afin de rester dans l'arène politique, vient d'annoncer son désaccord avec le pouvoir en place. Ce désacord peut être compris comme un virement du sénateur lui permettant de se configurer dans l'espace politique. Très ambitieux, très malin et […]
December 2019
M T W T F S S
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Categories

LES PLUS LUS