Connect with us

Internationale

Xénophobie : les immigrants haïtiens sont menacés de mort et de déguerpissements au chili.

Published

on

Une marche contre les immigrants au chili, principalement les haïtiens, réalisée par des organisations d’extrême droite est prévue pour le dimanche 11 Aout 2019, en milieu de journée, à Santiago et dans les principales villes du pays, sous le thème « Nous avons toujours une patrie.»

La marche sera une occasion pour les natifs de la république du chili d’exprimer leur mépris face aux vagues d’immigrants qui siègent le pays depuis bien des années. Du coup, des organisations de la société civile de ce pays a subitement décidé de réaliser une grande manifestation pas comme les autres, selon des chiliens, puisqu’elles ont en tête de s’armer au moment de cette marche afin de vulgariser leur colère vis-à-vis des immigrants.

C’est le cas de l’un des dirigeants du mouvement du Capitalisme Révolutionnaire, Sebastián Izquierdo, qui a demandé aux éventuels participants d’apporter leurs armes à feu afin de se défendre contre les immigrés. Une déclaration qui a poussé les autorités de la ville de Santiago du Chili à refuser l’autorisation qui aurait donne aux organisations le privilège de prendre les rues. Cette déclaration a aussi semé la panique partout dans la république du chili, particulièrement dans la communauté Haïtienne.

« Nous pensons que cette marche ne remplit pas les conditions pour garantir la protection de nos citoyens. C’est pourquoi nous avons pris la décision de rejeter la demande de cette démarche » a déclaré la mairesse de la capitale Chilienne, Karla Rubilar, dans une conférence de presse donnée à ce sujet. Les Medias chiliens quant à eux qualifient cette démarche du Mouvement Social Patriotique de « Néo-nazi. »

Toutefois, le président du Mouvement Capitalisme Révolutionnaire Sebastián Piñera, déclare que derrière ces politiques, parfois il peut y avoir des sentiments de haine, de Xénophobie et de violence pendant qu’on doit tout de même critiquer cette démarche. « Nous ne voulons pas de cela au Chili. S’il y a quelque chose indiquant que cela pourrait être violent, je pense que cela ne devrait pas se produire » « toutes les personnes arrivant à la frontière chilienne n’ont pas le droit d’entrer au Chili. » affirme t-il, tout en évoquant la politique du gouvernement en matière de migration.

[totalpoll id=”1060″]

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités

Un séisme de magnitude 6,4 secoue Porto Rico

Published

on

Ce mardi 7 janvier 2019, un tremblement de terre de magnitude 6.4 a fait un mort et plusieurs blessés dans le sud de l’iîle de Porto-Rico.

Un homme de 73 ans a été retrouvé mort dans la ville de Ponce. Un mur s’est effondré sur lui alors qu’il dormait, rapporte le plus ancien quotidien portoricain, El Nuevo Dia.

Huit personnes ont également été blessées à Ponce, fait savoir la maire, Mayita Melendez, lors d’une entrevue à la television locale WAPA.

Le séisme a frappé à 4h24 du matin au large de la côte sud de l’île, a annoncé l’institut de geophysique americain (USGS).

L’ampleur exacte des dégâts reste encore inconnue.

Il faut rappeler que Porto-Rico a été touchée, depuis 28 décembre 2019, par une série de séismes d’ampleur inférieur à celui de ce mardi.

Une partie de l’archipel était privée d’électricité, selon les medias locaux.

En effet, un séisme de magnitude 5,8 avait déjà secoué l’ile lundi provoquant d’importantes coupures de courant et de gros dégâts matériels, sans causer de victimes.

Les villes Guayanilla, Yauco, Guanica et Ponce, dans le sud, sont les plus touchées par le séisme de ce mardi, rapportent les medias locaux.

Une eglise s’est écroulée à Guayanilla, fait savoir le maire de la ville, Nelson Torres Yordán.

Les autorités ont confirmé que les lignes électriques ont été endommagées dans le sud de l’ile.

Toutefois, le courant électrique devrait être rétabli au cours de la journée « si aucun autre problème majeur n’intervenait ».

La Gouverneure de Porto Rico, Wanda Vazquez Garced, a annoncé sur Twitter que les fonctionnaires non essentiels étaient dispensés de travail ce mardi par mesure de sécurité.

Continue Reading

Actualités

Les bases et navires militaires américains sous menaces d’être frappés par l’Iran

Published

on

Après l’assassinat du général Iranien Qassem Soleimani, par un drone américain ce 03 Janvier en Irak, les menaces de la république Islamique contre les États-Unis s’intensifient de plus en plus.
“C’est une déclaration de guerre. La question n’est pas de savoir s’il y aura des représailles, mais quand ” estime Ali Vaez, chargé du dossier Iranien à l’international Crisis Group au journal le Monde. Téhéran a même promis que la vengeance se fera” au bon moment et au bon endroit. “

Le lendemain de l’assassinat du général Iranien Qassem Soleimani, deux attaques ont visé de manière quasi-simultanée l’ultrasécurisée Zone verte de la Bagdad et une base aérienne Irakienne abritant des Soldats Américains, ce qui constitue un avant-goût de ce que prépare le régime Iranien.

Malgré tout, les États-Unis sont décidés à ne pas se laisser intimider par les menaces Iraniennes. Le président Donald Trump affirmait, samedi soir, avoir sélectionné 52 sites en Iran susceptibles d’être frappés “très rapidement et très durement.” Alors que l’armée Iranienne s’est dit douter que les États-Unis aient le courage d’exécuter ces menaces.

Le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a appelé dimanche à frapper “les bases militaires américaines, les navires militaires, chaque officier et soldat dans la région”, tout en prévenant qu’il ne fallait pas s’en prendre aux “citoyens” américains, notamment “les hommes d’affaires, ingénieurs, journalistes et médecins”.

Quand les cercueils des soldats et des officiers américains commenceront à revenir aux États-Unis le président Donald Trump et son administration comprendront qu’ils ont perdu la region, a-t-il ajouté.

Rappelons que, Qassem Soleimani était à la tête de la Force al-Qods, unité spéciale des Gardiens de la révolution Iraniens chargée des opérations extérieures, artisan de la stratégie militaire Iranienne au Moyen-Orient.

Continue Reading

Internationale

Vers l’intensification des mobilisations contre le pouvoir en place: Le Core Group tente d’atténuer la crise

Published

on

La réunion tenue tôt ce lundi entre les représentants des pays amis d’Haïti, se regroupant au sein de la structure dénommé Core Group, et les figures de proues de l’opposition n’a rien apporté comme palliatif.

Aucune solution pouvant atténuer la crise politique aiguë que traverse le pays n’a été trouvée. Mordicus et déterminées, les membres de l’opposition exigent le départ sans condition et immédiat du président de la république.

Les mouvements de protestations visant directement l’administration du président Jovenel Moïse et son équipe vont être intensifiés.

À noter que malgré les mouvements de protestations les plus violentes qui ont récemment secouées la capitale Haïtienne et quelques villes de provinces, le chef de l’État apparemment a couvert a profité de cette période juger inapproprié pour opérer une vaste nomination et bien des changement de poste au sein de l’administration publique.

Continue Reading

Les plus visionnés

  • Michelet Nestor : L’appel au dialogue du président devrait tabler sur sa démission (56,721)
    Jovenel Moïse aurait dû annoncer sa démission dans son adresse à la nation, et l'appel au dialogue du président aurait eu pour tâche de préparer le gouvernement de transition, pense Nestor Michelet, spécialiste en Droit international des affaires. Une telle démarche calmerait, selon lui, toute cette colère populaire qui ne fait que paralyser le pays. […]
  • OPINION PUBLIQUE: Les grenadiers passent de Héros à zéros (12,385)
    Après la dernière édition de la Concacaf (Gold Cup), ou la sélection Haïtienne de football a gagné la 3e place, trois Grenadiers sur cinq, de ceux qui sont revenus du championnat, ont été reçus par le président Jovenel Moïse, au Palais National le 9 juillet 2019. Depuis, l’opinion publique ne cesse de dénoncer cette rencontre, […]
  • Michelet Nestor à travers sa fondation vient en aide à La Gonâve (5,906)
    Face à une crise humanitaire qui sévit à l'île de La Gonâve, Michelet Nestor à travers sa Fondation Nestor pour le développement (FONED) vient en aide à des familles. Les habitants de La Gonâve se retrouvent dans l'incapacité de s'approvisionner pour subvenir à leurs besoins, à cause de la crise sociopolitique actuelle qui sévit dans […]
  • Des enfants renvoyés pour des frais de scolarité, victimes d’un accident à Pétion-Ville (5,764)
    Ce matin aux environs de 9h, un camion a percuté un mur du Collège Mixte Ascension à Delmas 105 et en a fait deux morts et plusieurs blessés. L'un des enfants, âgé de 6 ans, a rendu l’âme à l’hôpital La Paix.     Selon les informations, les victimes sont des enfants à bas âge renvoyés […]
  • 30 dollars US: Quand le rappeur Youssoupha Mabiki joue pour des gens fortunés en Haïti (5,317)
    Le vendredi 5 juillet 2019, le peuple haïtien a été courtisé par l’exceptionnel rappeur français d’origine congolaise, Youssoupha. L’un des lyricistes les plus appréciés de la métropole française, et qui, au fil des ans, a taillé une place de choix au cœur de l’élite de la musique populaire de France, parmi lesquels : Kerry James, […]
January 2020
M T W T F S S
« Dec    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Categories

LES PLUS LUS